Pour une meilleure isolation que choisir entre l’alu et le PVC ?

Pour garantir une bonne isolation thermique à vos pièces, le choix des matériaux doit être fait de la plus méticuleuse des manières. L’aluminium et le PVC ayant chacun leurs avantages, il reste indispensable de considérer vos propres critères en matière d’esthétique, de couleur, de performance et de budget afin d’opter pour le matériau qui vous offre un résultat optimal. Ces conseils sont donc destinés à mieux vous orienter dans votre choix.

L’aluminium : un matériau performant et esthétique

L’aluminium est le matériau le plus prisé dans les constructions modernes, notamment pour la fabrication de fenêtres. Il doit notamment sa popularité pour son rapport esthétique et sa performance puisqu’il se décline en plusieurs modèles et coloris tous aussi performants que les autres en matière d’isolation thermique. Grâce à sa rigidité et sa robustesse, l’aluminium s’inscrit dans la construction de fenêtres et porte-fenêtre de grandes dimensions. Avec ses montants fins, il raffine les espaces extérieurs en octroyant un aspect plus moderne et esthétique. Il facilite également la pénétration de la lumière et ne nécessite pas un entretien rigoureux puisqu’une éponge suffit pour le nettoyer, d’autant plus qu’il s’agit d’un matériau inoxydable. Vous n’aurez donc pas à dépenser dans un antirouille. Aussi, l’aluminium est un matériau recyclable à l’infini, ce qui lui permet de réduire l’empreinte carbone des foyers qui sont munis de fenêtres ou portes alu. Pour les travaux d’isolation thermique ou autres services similaires, n’hésitez pas à faire appel à l’aide d’un professionnel.

Le PVC : la résistance et l’isolation au rendez-vous !

En termes d’isolation, le PVC dépasse l’aluminium avec un score qui peut aller jusqu’à Uw= 0,80 W/m². K. De plus, ils possèdent les mêmes qualités pratiques de l’aluminium puisqu’il est recyclable à 99 % et se nettoie avec une eau savonneuse. La menuiserie en PVC est également inerte et ne représente aucun danger pour l’environnement. Ici également, nul besoin de débourser dans un antirouille puisque le PVC ne craint ni l’humidité ni la rouille. Plusieurs possibilités de personnalisation sont également offertes par une fenêtre pvc, ce qui en fait un concurrent de taille pour l’aluminium. De plus, il est considérablement moins onéreux que l’aluminium ou le bois.

Que choisir entre l’aluminium et le PVC ?

Devant les divers avantages offerts par l’aluminium et le PVC, le choix devient vite difficile. En effet, si le prix de l’aluminium est beaucoup plus élevé que celui du PVC, cela est vite justifié par son esthétique qui confère un aspect beaucoup plus moderne et qui permet toutes sortes de fantaisies en formes, coloris, dimensions et accessoires. De son côté, le design du PVC convient plutôt aux bâtiments en rénovation et revient beaucoup moins cher. Là où l’aluminium l’emporte sur l’esthétique, le PVC détient la première place en matière d’isolation thermique. Il reste le matériau le plus plébiscité grâce à ses scores élevés. Toutefois, pour pouvoir trancher entre ces deux matériaux, il faudrait déjà déterminer vos besoins. Si vous êtes à la recherche d’une meilleure écoperformance à prix raisonnable et au design correct, portez votre choix sur le PVC. Si les modèles classiques ne vous conviennent pas, vous pouvez toujours vous tourner vers d’autres profilés ou coloris. Si vous souhaitez conférer un aspect moderne à votre habitation tout en lui dotant d’une écoperformance acceptable, l’aluminium est le matériau idéal. C’est donc la meilleure alternative si l’esthétique est votre premier critère, sans pour autant négliger la performance en matière d’isolation thermique.

Comment renforcer l’isolation thermique des ouvertures de fenêtre ?

Que cela soit pour les portes ou pour les fenêtres, le simple vitrage est le type d’ouverture à éviter puisqu’il possède un niveau de performance énergétique extrêmement faible. Les fenêtres à double vitrage offrent un rapport qualité-prix largement meilleur. Bien que l’isolation thermique dépende grandement du type de matériau choisi, il est possible de la renforcer à travers quelques traitements. Comme première alternative, vous pouvez procéder à l’application de joints qui est le moyen idéal pour isoler thermiquement vos fenêtres et portes. De plus, les joints aident à supprimer les courants d’air et conviennent à n’importe quel type de fenêtre. Vous pouvez également mettre des mousses expansives au niveau des contours de vos ouvertures afin d’en améliorer l’isolation. Elles se présentent généralement sous forme de spray et aident à remplir les contours des portes et fenêtres. En effet, une fois appliquée, elle augmente en volume et durcit sur la surface choisie, ce qui permet d’isoler efficacement vos fenêtres. Outre l’application de joints et l’application des mousses expansives, vous pouvez également appliquer des films isolants anti-froid ou anti-chaleur au niveau de vos vitrages selon la saison. Les films anti-froid permettent de lutter contre les déperditions de chaleur en saison hivernale. Tâchez de bien nettoyer la surface avant de procéder à la pose du film. Les rideaux isolants sont tous aussi efficaces que les films isolants. Ils servent à expulser le froid à l’extérieur et à garder la chaleur à l’intérieur de la pièce. Enfin, si vous possédez une ouverture à simple vitrage, vous pouvez toujours miser sur les films de survitrage. Ces derniers permettent d’arriver à une performance correcte en matière d’isolation thermique.